Collège région d’Orléans, 115 enfants formés

31 août 2009
Par

Tout le monde a été très satisfait :

  • les professeurs présents qui ont été déconcertés de la rapidité avec laquelle les gestes de secours étaient assimilés par les enfants, et l’aspect ludique mais pédagogique de l’expérimentation.
  • les élèves de 6ème, revus par l’infirmière, qui ont utilisé spontanément et avec enthousiasme Mini Anne chez eux pour montrer ce qu’ils avaient appris.
  • Le seul point négatif serait le nombre de participants, nous pensons qu’une cinquantaine d’enfants  par formation serait suffisant pour permettre de bien les encadrer (pour 115 dans l’expérimentation au collège).
  • l’équipe de direction et de santé : en effet, nous avons introduit dans notre projet d’établissement un volet « formation aux premiers secours », le but étant qu’en 3ème tous les élèves aient obtenu leur PSC1. Seulement, d’un module à l’autre (d’une année à l’autre), les élèves oublient vite ! Les faire travailler avec une mallette Mini-Anne, c’est être assuré de réviser tous les ans les fondamentaux, et cela sans forcément requérir la seule infirmière, car la méthode s’adresse à tous. Ainsi nous pourrions former les professeurs à cet outil pour qu’ils puissent le travailler avec leurs élèves.

  Me P., Principale adjointe

Si vous aimez... partagez !

Tags: , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*